Da'wah salafiya
salam alikoum wa rahmatoulah wa barakatou Bienvenu merci de vous inscrire ou de vous connecté.

Traduction relative et approchée : "En effet, vous avez en la personne du Messager d’Allah un excellent modèle à suivre, pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier, et invoque Allah fréquemment" S33V21
Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident.s33 v36

Le Coran et la Sounnah selon la compréhension des Salafs (pieux prédécesseur)

salam alikoum , les annonces sont automatique , le forum se désavoue des publicités ci dessous , baraka ALLAH ou fikoum pour votre compréhension
calendrier hijir
horloge
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


compteur pour site web gratuit
top islam tawbah
top islam tawbah
bois flotté

Recherchez Ici

seo - referencement
Site référencé par Aquitaweb
Forum
Echange de visiteurs 1:1

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Biographie du Cheikh Mouhammad Âman bnou 'Alî al Jâmî - الشيخ محمد أمان بن علي جامي

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

abou aymen

avatar
Admin
Admin
Biographie du Cheikh Mouhammad Âman bnou 'Alî al Jâmî - الشيخ محمد أمان بن علي جامي






Qui est-il ?



 




puce_noire.gif
Son nom : Il se nomme Mohammad Amaan Ibn ‘Ali Jaami ‘Ali et sa Kounyah (surnom) est Abou Ahmad. 



 




puce_noire.gif
Son pays d’origine : Le Sheikh est né en Éthiopie. Dans la région de Harar dans la ville de Taghaa Taab. 



 




puce_noire.gif
Sa date de naissance : Il est né en l’an 1349 Hijri, tel que cela est inscrit dans ses papiers officiels. 



 




icon article-copie-1
Sa quête du savoir 



 




puce_noire.gif
Sa quête de savoir en Éthiopie



 



Il a grandi dans la ville de Tagha Taab où il a apprit le Qor’an.



 



Après l’avoir terminé, il entreprit l’étude des livres de Fiqh du Madh-hab Ash-Shafi’i.



 



Il étudia aussi la langue arabe dans sa ville avec le Sheikh Mohammad Amin AlHarrari.



 



Puis il quitta sa ville natale, comme cela est dans l’habitude des gens de cette région et il se dirigea
vers une 
autre ville dans laquelle il rencontra son compagnon d’étude et de Hijrah vers l’Arabie Saoudite, le Sheikh Abdoul-Karim.



 



Il se construit entre ces deux hommes des liens de fraternité Islamique et partirent tous deux continuer
leur apprentissage avec un Sheikh qui se nomme : Sheikh Moussa.



 



Ils étudiront avec ce Sheikh le livre « Nadhm Az-Zoubad », écrit par le Sheikh Ibn Raslaan. Ensuite ils ont étudiés le livre « Al-Minhaaj » avec le Sheikh Abadir et ils ont appris plusieurs sciences dans cette ville.



 



Puis ils ont eu le désir de partir vers la terre sainte de Makkah Al-Moukarramah pour étudier et accomplir
le Hajj obligatoire.



 



Ils quittèrent tous deux AlHabasha (Erythrée/Ethiopie) pour la Somalie où ils embarquèrent sur un bateau en
direction d'Aden au 
Yémen.



 



Ils ont du faire face à beaucoup de dangers sur terre et sur mer.



 



Puis ils ont marché tous les deux vers la ville de Al-Houdaidah à
pieds, où ils ont jeûné le mois de Ramadan.



 



Puis ils sont parti pour l’Arabie Saoudite et ils sont passé par la ville de Samitah et Abi
‘Oureish.



 



Puis ils ont reçu la permission d’entrer à Makkah et ils ont fait tous ce trajet à la marche.



 



Au Yémen, certains Shouyoukhs les avaient avertis contre la Da’wah Salafiyyah qu’ils
nomment 
la Wahhaabiyyah. 



 




puce_noire.gif
Sa quête de savoir en Arabie Saoudite



 



Après que le Sheikh accomplit le Hajj à Makkah en l’an 1369H, ils débuta la recherche de la science dans les
cercles 
d’étude dans le Masjid Al-Haraam, parmi ceux-ci, les cercles du Sheikh Abdour-Razzaaq Hamzah et du Sheikh Abdul-Haqq Al-Hashimi et du Sheikh Muhammad 'Abdullah As-Soumali et bien d'autres. 



 



A Makkah, il fit la connaissance de son Excellence Sheikh Abdul-Aziz Ibn Baaz et l'accompagna lors de son
voyage à 
Riyadh pour l'ouverture de l'Institut d'Education.



 



C'était au début des années 1370H/1970.



 



Parmi ceux qui étaient ses compagnons au niveau secondaire de l'Institut de Riyadh, il y a le Sheikh
Abdul-Mouhsin Ibn Al 'Abbaad Al Badr et le 
noble Sheikh 'Ali Ibn Minha qui devient plus tard, juge au grand tribunal de la ville de
Al-Médinah.



 



Le Sheikh assista aussi aux nombreux cercles de science de la
ville de Riyadh. 



 



Il bénéficia et fut touché par son Excellence, le Moufti, le Sheikh Muhammad Ibn Ibrahim Aal Ash-Sheikh. 



 



Il fut parmi les compagnons du Sheikh Abdur-Rahman AlAfriqi, comme il l'était avec son Excellence Sheikh AbdulAziz Ibn
Baaz, il bénéficia des vastes connaissances et des nobles manières et caractéristiques du Sheikh.



 



De même, il étudia la science à Riyadh auprès de Sheikh Mohammad Al-Amiin Ash-Shanqiti et le noble Sheikh et Mouhaddith
Hammaad Al-Ansari et le noble Sheikh Abdour-Razzaaq Al-'Afiifi qui l'influença par ses méthodes d'enseignement. 



 



Comme il fut également influencé par le Sheikh AbdourRahman As-Sa'di, car il communiquaient ensemble par écrit, mais il
n’a pas étudié avec lui.



 



Il étudia aussi auprès du Sheikh Mohammad Khaliil Harraas et le noble Sheikh 'Abdullah Al-Qar'aawi. 



 




icon article-copie-1
Son parcours
académique



 




puce_noire.gif
Gradué des études secondaires de l'Institut de Riyadh. 




puce_noire.gif
Il poursuivit à la Faculté de Shari'ah d'où il fut gradué en 1380H. 




puce_noire.gif
Il obtenu un Master en Shari'ah de l'Université de Punjab en 1974. 




puce_noire.gif
Et un Doctorat de Dar Al-Ouloum au Caire. 



 




icon article-copie-1
Le respect et les éloges des savants 



 



Le Sheikh atteint un très haut niveau de considération auprès des gens de science et de mérite et ils ont
mentionné de belles choses à son sujet et ils avaient une grande confiance en lui.



 



Il avaient en lui, lorsqu’il était étudiant à Riyadh, une confiance telle, que son Sheikh ‘Abdoul-‘Aziz Ibn
Baaz, en voyant son intérêt et son désir ardent d’acquérir du savoir, le présenta au Sheikh Mohammad Ibn Ibrahim pour le nommer enseignant à l'Université de la 
ville de Samitah dans la région de Jizaan. 



 



Et parmi les choses qui démontre la confiance que les gens avaient en sa connaissance et sa croyance
correcte et qui 
démontre le respect que les gens de science avaient pour lui, est que lors de l'ouverture de l'Université Islamique
de 
Al-Madinah, il y fut transférer comme professeur choisit par le Sheikh Ibn Baaz lui-même.



 



Et il est connu que l'Université Islamique de Al-Madinah fut construite pour propager la 'Aqidah pure et
correcte des Salafs Salihs. 



 



L’Université l'engaga comme responsable de la 'Aqidah à La Faculté du niveau secondaire de l'Institut, et
par la suite 
à la Faculté de Shari'ah à cause de sa forte connaissance dans la 'Aqidah. 



 




icon article-copie-1
Ce que les savants ont dit de lui



 




puce_noire.gif
Le Sheikh Rabii’ Ibn Haadi Al-Madkhali



 



Il dit au sujet du Sheikh Al-Jaami:



 



"...En ce qui concerne le Sheikh Mohammad Amaan, je ne le connais que comme étant un
homme croyant, qui a unifié Allah, qui est Salafi, et savant dans sa religion et fermement établit sur les science de la ‘Aqidah. 



 



Je n’ai vu personne présenter mieux que lui la ‘Aqidah.



 



Car il nous a enseigné à l’école secondaire.



 



Il enseignait « AlWaasitiyyah » et « Al-Hamawiyyah ».



 



Je n’ai jamais vu personne enseigner mieux et personne plus fort et plus grand que cet
homme pour faire comprendre à ses élèves la matière. 



 



Je l’ai connu comme ayant un bon comportement de la modestie et de la
dignité.



 



Et par Allah, nous pouvons apprendre de ce comportement.



 



Et on demande à Allah d’élever ses degrés dans le Paradis pour le combat
qu’il a mener et pour le coup qu’il a donné aux gens de Bid’ah. 



 



Et finalement, l’homme est décédé en recommandant aux gens de s’accrocher
à la ‘Aqidah et en recommandant aux 
savants d’accueillir cette ‘Aqidah les bras ouverts et de s’occuper de cette ‘Aqidah.



 



Cela est – In Sha Allah – la preuve de sa foi sincère et la preuve qu’il a bien terminé sa vie.



 



Qu’Allah le couvre de sa miséricorde et de son agrément."



 




puce_noire.gif
Le Sheikh ‘Abdul-‘Aziz Ibn ‘Abdullah Ibn Baz



 



Après sa mort Sheikh Ibn Baz écrivit:



 



"Il était connu auprès de moi pour sa connaissance saine et sa 'Aqidah correcte et sa
motivation dans la Da'wah à Allah et la mise en garde contre les Bida’s et les superstitions.



 



Qu'Allah lui pardonne et lui accorde une demeure au Paradis et qu'Il corrige sa
descendance et qu’Il nous réunisse dans Son noble Paradis, en effet Il est le Tout-Entendant, le Proche."



 



(9/1/1418H) 



 




puce_noire.gif
Le Sheikh Abdul-Mouhsin Al 'Abbaad



 



Ce professeur dans le Masjid An-Nabawi dit:



 



"J'ai connu Sheikh Mohammad Aman Ibn 'Ali Al-Jaami comme étudiant à l'Université de
Riyadh, puis à la Faculté de Shari'ah de Riyadh, puis comme professeur à l'Université Islamique de Médine à l’école secondaire.



 



Puis comme professeur à la Faculté de Shari'ah. Je l'ai connu avec une correcte 'Aqidah
et une vision saine, il travailla dans l'appel à la 'Aqidah des Salafs Salihs (Pieux Prédécesseurs), à la religion d’Allah et la mise en garde contre les innovations via ses leçons ses cours et
ses livres.



 



Qu'Allah lui pardonne et lui fasse miséricorde et le récompense
bien." 



 




puce_noire.gif
Le Sheikh Salih Al-Fawzaan a dit (3/3/1418)



 



"Sheikh Mohammad Aman comme je l'ai connu : Certes les professeurs qui ont
divers certificats élevés sont nombreux, mais peu sont ceux de qui ont peut tirer bénéfice.



 



Le Sheikh Mohammad Amman Al-Jaami fait parti de ce petit nombre de savants
qui ont travailler dur avec leur connaissance pour le bien des musulmans et pour les diriger vers l'appel à Allah avec connaissance à travers ses enseignements à l’Université Islamique de Madinah
et au Masjid An-Nabawi et par ses voyages à l'intérieur et à l'extérieur du Royaume en donnant des leçons et des conférences, appelant au Tawhid, en propageant la bonne 
'Aqidah, guidant les jeunes de la Oummah au Manhaj des Salafs Salihs, et mettant en garde contre les innovations et l'égarement.



 



Quiconque ne l'a pas connu personnellement, le connaîtra par la voie de
ses livres bénéfiques et de ses cassettes contenant une abondance de connaissance immensément bénéfiques.



 



Il était constant dans ses bonnes actions jusqu'à ce qu'il meure. Et il a
laissé de la science bénéfique et saine dans ses livres et à ses étudiants. 



 



Qu'Allah lui fasse miséricorde et lui pardonne et le récompense pour l’enseignement
qu’il a donné et les bonnes actions qu’il a fait. Que les prières et les salutations soient sur notre Prophète Mohammad et sa famille et ses compagnons." 



 




icon article-copie-1
Parmi ses nombreux étudiants on compte



 




puce_noire.gif
Le Sheikh Rabii' Ibn Haadi 'Oumair Al-Madkhali. 




puce_noire.gif
Le Sheikh Zaid Ibn Haadi Al-Madkhali. 




puce_noire.gif
Le Sheikh 'Ali Ibn Nasir Faqiihi. 




puce_noire.gif
Le Sheikh Mohammad Ibn Hamoud Al-Waa'ili. 




puce_noire.gif
Le Sheikh Abdul-Qaadir Ibn Habiboullah As-Sindi. 




puce_noire.gif
Le Sheikh Salih Ibn Sa'd As-Souhaimi. 




puce_noire.gif
Le Sheikh Salih Ar-Rifa'i 




puce_noire.gif
Le Sheikh Falaah Isma'il 




puce_noire.gif
 Le Sheikh Falaah Ibn Thaani 




puce_noire.gif
Le Sheikh Ibrahim Ibn 'Amir Ar-Rouhaili 



 



Et bien d’autres... 



 




icon article-copie-1
Son comportement



 



Le Sheikh était connu pour se mélanger très peu avec les gens sauf dans ce qui est bien.



 



La plupart de son temps était occupé et son chemin était bien
connu.



 



Il quittait la maison pour enseigner à l'Université et retourna à la mosquée du prophète pour y enseigner
après Al Asr, Maghrib et Ishaa, puis après Al-Fajr.



 



Il continua ainsi jusqu'à ce qu'il soit empêché à cause de la gravité de la maladie. 



 



Le Sheikh était très prudent avec sa langue et il ne médisait ni ne calomniait ou parlait en mal de personne.



 



Il ne permettait pas qu'on parle mal de quelqu’un en sa présence et il ne permettait pas qu'on lui rapporte les propos des
gens et leurs défauts. 



 



Si l'un des étudiants de science Islamique tombait dans une erreur, il demandait l’audio ou le livre.



 



Il l'écoutait ou le lisait et s’il voyait clairement qu'il a fait une erreur, il lui donnait le bon conseille de la
meilleure des manières. 



 



Il a fait face a beaucoup d’épreuves de la part des gens qui parlaient en mal sur lui et qui faisaient des
ruses contre lui, 
mais il leur pardonnait et disait : "J'espère qu'Allah ne fera pas rentrer quelqu’un en enfer à cause de moi" 



 



Il avait l'habitude de dire dans ses réunions et cercles qu'il pardonnait à chacun et il disait à ses élèves
de propager cela 
de lui.



 



Le Sheikh était aussi quelqu’un de préoccuper par ses étudiants et pas seulement dans les
leçons.



 



Il assistait à leurs réunions et leur demandait l'état de leurs
affaires et les aidait en conseil ou finance. 



 



Pendant les derniers moments de sa vie, il devient gravement malade et resta au lit environ un an
patientant 
sur ce qui lui arrivait. 



 



Le Sheikh mourut le matin du 26 du mois de Sha'baan 1416H, la prière de Janaazah eut lieu après la Salat
de 
Dhouhr du même jour et il fut enterré dans le cimetière d'Al Baqii’ al Gharqad de Médine. 



 



Beaucoup de gens assistèrent à ses funérailles et parmi eux il y'avait des Savants, des juges du Tribunal et
des étudiants 
et d'autres personnalités.



 



Avec sa mort, la Oummah a perdu un de ses savants qui agissaient selon leur connaissance
saine. 



 



Qu'Allah lui pardonne et lui fasse miséricorde et produise d'autres savants qui agissent selon leur connaissance
Amin



 



Cette biographie est tirée de la Maktabah du site http://www.sahab.net



Traduit par notre frère Abou Hammad Soulayman al hayiti qu Allah le preserve



 



clipart_fleches_0198.pngL'ouvrage : "la croyance islamique et son histoire" d'où est tirée cette
biographie

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum