Da'wah salafiya
salam alikoum wa rahmatoulah wa barakatou Bienvenu merci de vous inscrire ou de vous connecté.

Traduction relative et approchée : "En effet, vous avez en la personne du Messager d’Allah un excellent modèle à suivre, pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier, et invoque Allah fréquemment" S33V21
Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident.s33 v36

Le Coran et la Sounnah selon la compréhension des Salafs (pieux prédécesseur)

salam alikoum , les annonces sont automatique , le forum se désavoue des publicités ci dessous , baraka ALLAH ou fikoum pour votre compréhension
calendrier hijir
horloge
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


compteur pour site web gratuit
top islam tawbah
top islam tawbah
bois flotté

Recherchez Ici

seo - referencement
Site référencé par Aquitaweb
Forum
Echange de visiteurs 1:1

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La description des ablutions majeures">La description des ablutions majeures

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

abou aymen

abou aymen
Admin
Admin



aaa-copie-1.gif



 



 



A'isha رضي الله
عنها
 rapporte :



 



"Lorsque le Messager d'Allah صلى الله عليه
وسلم
 accomplissait les ablutions majeures,



il commençait par se laver les mains,



puis il versait de l'eau de la main droite dans la gauche et se lavait le
sexe.



 



Ensuite, il effectuait ses ablutions mineures,



puis il prenait de l'eau et introduisait ses doigts mouillés jusqu'à la base des
cheveux,



puis il versait trois poignées d'eau sur sa tête,



puis il versait de l'eau sur tout son corps et enfin il se lavait les pieds."



 [Al-Bukhari (289) & Muslim (306)].



 
retyj



Enseignement du hadith



 




BUL059
La description des ablutions majeures du Prophète 
صلى الله عليه وسلم .



 




BUL059
La recommandation de commencer par laver ses mains car elles vont servir à puiser l'eau et frotter
le corps, elles doivent donc être propres.



 




BUL059
Versez l'eau de la main droite vers la main gauche qui nettoie le sexe.







La main droite puise l'eau et la main gauche nettoie la souillure.



 




BUL059
Commencer par nettoyer le sexe, en enlevant soit la souillure soit la saleté qu'il convient de retirer, avant le reste du
corps.



 




BUL059
Après avoir nettoyé son sexe de la main gauche, on la frotte sur la terre afin d'enlever les viscosités qui y sont collées suite au
lavage du sexe souillé par une impureté ou du sperme.



 




BUL059
Puis on accomplit ses ablutions, en lavant les membres qui doivent l'être, et en essuyant sur les membres qui doivent
l'être.



 




BUL059
Puis on fait pénétrer ses doigts mouillés jusqu'à la base des cheveux.







Si on se contentait de simplement verser de l'eau sur des cheveux épais, l'eau ne parviendrait pas aux racines et au cuir
chevelu.



 




BUL059
Puis on verse trois poignées d'eau sur la tête afin que l'eau recouvre l'ensemble des cheveux.



 




BUL059
Puis on verse de l'eau sur le reste du corps.



 




BUL059
Enfin, on a lave ses pieds, car toutes les impuretés et saletés du corps ont coulé dessus, donc il convient qu'ils soient lavés en
dernier lieu.







Dans une formulation du hadith de Maymunah il est dit :



 



"Puis il s'écarta du lieu ou il était, et lava ses pieds"



[Muslim (317)].



 




BUL059
L'auteur a mentionné deux hadiths : celui de A'ishah qui fait mention de deux lavages des pieds puisqu'elle dit :



 



"Ensuite, il effectuait ses ablutions mineures comme pour la prière... et en fin il se
lavait les pieds."



[dans la version d'Al-Bukhari].



 



Donc les pieds sont lavés lors des ablutions et à la fin.



 



Alors que dans le hadith de Maymunah, elle mentionna les ablutions sans le lavage des pieds, puis dit :



 



"Puis il s'écarta du lieu ou il était, et lava ses pieds".



 



[Certains savants en ont tiré qu'il fallait procéder à deux lavages, et d'autres en ont déduit une différence dépendant du
lieu où on se lave : si l'eau ne stagne pas, on peut se contenter du lavage lors des ablutions, et si l'eau stagne on va retarder le lavage des pieds en s'écartant à la fin pour les laver.



Et Allah est plus savant.]



 




BUL059
La réprobation de s'essuyer avec une serviette ou autre après les ablutions majeures ou mineures, car l'eau est une trace de
l'adoration



 



[et il est dit dans le hadith :



 



"Lorsque le musulman - ou le croyant - accomplit les ablutions et qu'il lave son visage,
sortent avec l'eau (ou la dernière goutte d'eau) tous les péchés qu'il a pu regarder avec ses yeux; lorsqu'il se lave les mains, sortent avec l'eau (ou la dernière goutte d'eau) tous les péchés
qu'il a pu saisir avec ses mains; lorsqu'il lave ses pieds, sortent avec l'eau (ou la dernière goutte d'eau) tous les péchés vers lesquels il a pu marcher avec ses pieds; jusqu'à en sortir
purifié de tout péché."



(Muslim -244).]



 



Il convient donc de se contenter de faite tomber l'eau avec la main.



 




BUL059
Cheikh Ibn Baz dit dans "Hashiyah As-Shaykh Ibn Baz" :



 



"Le fait qu'il ait refusé la serviette n'indique pas qu'il soit illicite de l'utiliser,
et si cela avait été le cas, il l'aurait exposé.



Le fait qu'il n'accomplisse pas une chose n'indique pas qu'elle soit illicite ou
religieusement réprouvée, surtout que son refus peut être aisément expliqué par la chaleur du climat qui rendait agréable le fait de laisser l'eau sur la peau afin de la rafraichir, ce qui est
attesté, surtout dans les pays chauds"



[p128].



 




BUL059
C'est là la description la plus complète des ablutions majeures.



 



La description des ablutions majeures - Boulough Al Maram - Al Hafidh Ibn Hajar Al-Asqalani avec les
commentaires de Cheikh Abda Allah Al-Bassam.



copié de twitter.com/MohamedIbnAdam



Cheikh ‘Abdullâh Ibn ‘Abder-Rahmân al-Bassâm


_________________________________________________
slm2 slm4

Celui qui m'obéit à certes obéit à Allah ...
 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui m'obéit à certes obéit à Allah et celui qui me désobéit a certes désobéit à Allah. Et celui qui obéit au dirigeant m'a certes obéit et celui qui désobéit au dirigeant m'a certes désobéit ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2957 et Mouslim dans son Sahih n°1835)

Il convient de préciser qu'il ne faut pas obéir au dirigeant si il ordonne une désobéissance à Allah car il n'y a pas d'obéissance à une créature dans la désobéissance au Créateur.
Ainsi si le dirigeant ordonne aux gens un péché, il ne faut pas lui obéir sur ce point précis mais il faudra continuer à lui obéir dans le reste.


fleur
http://tawbah.forumactif.org

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum